OFFRE TABLES DE FÊTES - Un Sommelier Deejo OFFERT pour l'achat d'un set de 6 couteaux de table sur notre configurateur avec le code DEEJOSOM22

- EXPEDITION GARANTIE SOUS 48H -

LATINO SKULL À LA LOUPE

09/09/2016

Colorés ou teints de noir, à fleurs ou à carreaux, qui n’a jamais été émerveillé par la splendeur des crânes d’el dia de los muertos, la célèbre fête mexicaine ? A l’arrivée du 2 novembre, et pendant que certains viennent tout juste de fêter la Toussaint ou Halloween, les mexicains ont pour coutume de commémorer leurs défunts d’une manière bien spécifique ! Tout en couleurs, ce jour est consacré à des célébrations animées, autour de festins copieux et d’offrandes variées, afin de rendre hommage à ceux qui nous ont quittés. Cette tradition folklorique, héritée des coutumes précolombiennes et catholiques, ne pouvait échapper à la soif créatrice de Deejo qui lui consacre un de ses tatouages les plus prisés, le « Latino Skull », que nous vous invitons à découvrir en détails :

Le crâne

Symbole presque universel de l’esprit, le crâne est tout naturellement au centre des commémorations d’el dia de los muertos. Cette signification  est  omniprésente dans la culture mexicaine : à l’occasion  du 2 novembre, le crâne, de sucre ou de plastique, se retrouve aux côtés des tombes, des photos de famille et des banquets. Chaque autel est en effet orné du portrait de la personne décédé, d’offrandes, et d’un crâne, représentant  la  personne  revenue sur Terre. Le temps d’une journée, le défunt revient sur Terre aux côtés des vivants, retrouvant par  la même occasion son appétit et ses souvenirs !

Les fleurs

Se balader au Mexique le jour de la fête des morts, c’est aussi découvrir un ensemble coloré de bourgeons et de motifs à fleurs. En plus de décorer les  crânes et  autels, le parfum floral  attirerait  les  âmes  des  défunts  à  joindre  les vivants et à festoyer à leurs côtés. Des fleurs de soucis mexicaines, appelées Cempasuchitl, aux roses d’Inde, les variétés sont aussi nombreuses que leurs couleurs !

Détails

Tous les crânes, qu’ils soient symboliques ou purement décoratifs, sont ornés d’une multitude de détails qui n’ont pas toujours la même symbolique. En effet, les sens sont variés et dépendent autant de la personne que l’on célèbre que du rôle du crâne en lui-même. Véritable tradition mexicaine, ce que l’on appelle les calaveras se déclinent aussi en pâtisseries faites de pâte à sucre, que l’on décore de fleurs et d’ornements colorés. Plus qu’une fête, le jour des morts est surtout l’occasion de créer, de partager et de célébrer la vie et ses plaisirs !

Le feu

Des rues aux cimetières, Il serait difficile d’évoquer cette fête si spéciale sans aborder la multitude de décorations lumineuses qui fleurissent aux quatre coins du pays. Au-delà de l’aspect festif, ces sources de lumières, majoritairement des bougies, sont une façon de guider les âmes des défunts jusqu’à leur foyer. Il est ainsi de tradition de dresser des chemins de bougies, parfois à travers toute la ville, pour que les esprits puissent, le temps d’une soirée, retourner au domicile familial.

Le sourire

En plus d’être une fête familiale, el dia de los muertos est aussi une véritable fête pour les cinq sens ! Des saveurs aux couleurs, cette journée spéciale est aussi l’occasion de se réunir en famille, et de profiter des joies de la vie. Ce sourire malicieux, dressé sur les crânes et les vivants, est une manière de se moquer de la mort : au lieu de la craindre, on la célèbre, puisqu’elle ne serait qu’une autre étape de la vie. Cette joie se retrouve dans toutes les offrandes faites aux défunts : à leur honneur, on cuisine leurs plats préférés, on chante et danse sur leurs musiques favorites, tout en leur amenant les souvenirs de leurs vivants, afin de leur rappeler que l’on pense toujours à eux.